Sécurité des paiements CB

Janvier 2015

 

L'essor des achats en ligne s'est également accompagné d'une augmentation significative des cas de fraude à la carte bancaire.

Qui est responsable en cas d'utilisation des données de votre carte pour un achat sur Internet ? Quelles en sont les conséquences ? Quel délai avez-vous pour contester un paiement ? Comment diminuer le risque de vol de ses données de carte bancaire?

 

Autant de questions auxquelles nous allons tenter d'apporter des  éléments de réponses.

 

Responsabilité - Conséquences

En cas de disparition physique, il vous incombe de faire opposition au plus vite auprès de votre intermédiaire bancaire (et porter plainte s'il s'agit d'un vol).

 

Toutes les opérations réalisées après la date d'opposition ne sont plus de votre responsabilité, sauf en cas de comportement fautif ou imprudent (code stocké avec la carte, signature non apposée au dos de la carte...), mais c'est à l'établissement financier d'apporter la preuve de votre faute.

 

Les opérations réalisées avant la date d'opposition restent sous votre responsabilité, mais dans la limite d'un plafond, encore une fois, sauf en cas de négligence (délai important pour faire opposition par exemple), ou disposition spécifique de votre contrat.

 

Mais il peut également arriver que vous soyez victime d'une utilisation frauduleuse des données de votre carte, sans pour autant que celle-ci vous ait été dérobée (vol des informations de la carte, à savoir numéro, date d'expiration et code de vérification CVV situé au dos de la carte). Dans ce cas, pas de panique, votre responsabilité n'est pas engagée. Vous devrez cependant adresser votre lettre de contestation en courrier recommandé avec A/R à votre établissement financier qui devra vous rembourser les sommes indument débitées sans délai (en pratique cela peut prendre jusqu'à un mois). Modèle de lettre type de contestation d'une opération bancaire frauduleuse.

 

Délai de contestation d'une opération bancaire frauduleuse

En cas d'utilisation frauduleuse des données de votre carte bancaire, alors que celle-ci était en votre possession au moment des faits, la loi prévoit un délai de 13 mois maximum pour contester l'opération bancaire frauduleuse selon le mode opératoir précisé dans le paragraphe précédent. Nous vous recommandons bien entendu de vérifier vos relevés bancaires régulièrement et de transmettre votre lettre de contestation le plus rapidement possible afin de facilité la procédure.

 

Quelques conseils pour réduire le risque de vol de vos données de carte bancaire

Il y a de nombreuses façons de se faire voler ses informations de carte bancaire.

 

Le premier étant un paiement effectué sur un site non sécurisé. Vérifiez à minima que la page de paiement soit une page sécurisé (généralement symbolisé par un cadenas fermé, dont la position varie en fonction du navigateur), et n'effectuez jamais de paiement sur un site pour lequel votre navigateur vous a averti d'un problème avec le certificat.

 

Il y a également les logiciels espions qui ont pû être installés à votre insu sur votre ordinateur, tablette ou smartphone. Le conseil bien entendu est de disposer d'un logiciel antivirus et anti-malware à jour.

 

Une technique répandue est également le "phishing". Il s'agit d'un email frauduleux mais ayant l'apparence d'un email provenant d'un établissement connu de vous afin de gagner votre confiance (votre banque, les impots, votre fournisseur d'électricité, opérateur mobile...). Il vous informe généralement d'un soit-disant incident, ou d'une somme qui doit vous être rétrocédée, et vous demande de renvoyer (ou remplir en ligne) un formulaire contenant entre autres vos données de carte bancaire. Ne jamais répondre à ce genre de courriel, et en cas de doute, contacter l'établissement soit-disant émetteur de la demande.

 

Vos données peuvent également être subtilisées par un marchand malveillant. Soyez prudents, en particulier (même si on ne peut pas généraliser) avec des sites Web "exotiques" (peu connus, généralement situés à l'étranger, rédigés dans un français approximatif...).

 

Certains sites marchands proposent de conserver vos données de carte bancaire afin de faciliter vos achats ultérieurs. Ces données sont quasiment systématiquement conservées de manière sécurisées (chiffrées), mais le risque zéro n'existe pas et vos données pourraient se retrouver dans la nature en cas de piratage. Nous vous conseillons donc de refuser ce type de service, quitte à resaisir vos données à chaque achat...

 

Il existe également un risque de vols de vos données de carte bancaire lors d'un achat dans un commerce "physique". Eviter de perdre de vue votre carte bancaire. Une fois votre code saisi, un employé indélicat pourrait prétexter des difficultés de transmission, ou une batterie faible pour s'éclipser avec le terminal de paiement et la carte bancaire. il ne lui suffira que de quelques secondes pour relever les informations avant de vous rapporter votre carte.

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Nouveauté :